You are here: Home » Non classé » Téane : Des produits bios pour les jeunes mamans

Téane : Des produits bios pour les jeunes mamans

Agnès Ducrocq est ingénieure chimiste. Elle a fondé les Laboratoires Téane dont le but est de proposer des produits bio à destination des futures mères et des jeunes mamans.

Le rêve d’Agnès est d’être formulateur de produits cosmétiques. Mais elle a d’abord débuté dans la vente de câbles pour fibre optique avant de se reconvertir complètement. Dans cette optique, elle s’est formée dans le domaine des parfums et des produits cosmétiques jusqu’à obtenir un DESS. Pour acquérir de l’expérience, la Parisienne a travaillé chez ‘By Terry’ et ‘Revlon’. Ce n’est qu’en 2006 qu’elle se met à l’entreprenariat en contribuant à lancer ‘Crazylibellule and the Poppies’. Mais la jeune femme s’est rapidement fixée comme objectif d’établir sa propre marque. Et elle choisit alors de créer des produits de cosmétiques naturels et bios.

Un marché à cibler

En 2008, Agnès imagine qu’elle peut encore apporter quelque chose dans ce milieu où la concurrence fait rage. Elle trouve alors l’idée de s’intéresser aux futures mères et aux jeunes mamans exposées à des problèmes de vergetures. En souhaitant trouver une solution innovante, elle part pour Madagascar. C’est là qu’elle découvre le ‘Cassia Alata’, une plate déjà utilisée depuis des siècles par les femmes malgaches.

Après 3 années de recherche en collaboration avec le CNRS, elle parvient à extraire le principe actif de la fameuse plante. Elle dépose alors un brevet Téane en 2010. Quand celui-ci est octroyé en 2013, elle se met immédiatement sur le marché ses produits bios à destination de la maternité. Jusqu’à maintenant, les Laboratoires Téane, avec ses 4 salariés, ne cessent de produire toute sorte de produits.

Des produits pour bébé

Les produits des Laboratoires Téane sont vendus dans plus de 1 200 pharmacies françaises, dans 100 magasins bios et dans une dizaine de pays. En poursuivant ses recherches, Agnès a aussi pu identifier d’autres vertus de la ‘Cassia Alata’. Ainsi, elle a réussi à découvrir que cette plante permettait également de soigner les bébés touchés par l’eczéma ou la varicelle. Un second brevet prévu pour cet usage est alors déposé en 2015. Et les produits bios pour bébés ont été mis en vente depuis quelques semaines.

Laisser un commentaire