You are here: Home » Non classé » Les prothèses mammaires ont moins la côte dans le monde

Les prothèses mammaires ont moins la côte dans le monde

Auparavant, les femmes avaient une envie, celle de jouir d’une poitrine plus conséquente, mais désormais l’engouement est moins fort. Ce sont plutôt les injections de botox qui sont au cœur des attentions.

Les produits injectés ont largement le vent en poupe sur le marché international

La chirurgie esthétique ne connaît pas la crise puisque l’attrait suscité par ces interventions est toujours aussi fort. Cela n’est pas seulement identifié en France, car le marché international est concerné par cet engouement. En 2016, le chiffre d’affaires était tout de même colossal, ce sont 8.5 milliards d’euros qui ont été rassemblés. L’augmentation mammaire a participé à cet attrait, mais elle n’est désormais plus au centre de toutes les attentions. En ce qui concerne notre pays, les hommes et les femmes apprécient grandement les produits injectés comme le Botox, ils sont utilisés depuis plusieurs années. Selon les experts de ce secteur, il devrait continuer à passionner les foules au vu des parts de marché obtenues.

La croissance pour ces interventions chirurgicales ne cesse de prendre de l’ampleur

Selon une étude réalisée par l’International Master Course on Aging Science, cette intervention est en première position avec 38 %. Cette statistique est donc réjouissante, mais elle devrait croître davantage au fil des années. Les experts estiment que la croissance sera de 8 % par an jusqu’en 2020. De ce fait, les hommes et les femmes seront nombreux à lutter contre les effets négatifs de la vieillesse. Tous les secteurs connaissent ainsi un succès grandissant, mais il y a tout de même une exception avec les prothèses mammaires. Celles-ci ont été à l’origine d’une croissance de seulement 2.2 % et une explication est assez rapide à trouver. Le scandale PIP n’est pas étranger à ce phénomène.

La chirurgie esthétique reste la méthode préférée pour lutter contre le vieillissement

Les patients ont aussi recours à d’autres concepts comme la liposuccion, la chirurgie des paupières puisque les marques laissées par le temps sont chassées avec la plus grande rigueur. Depuis quelques années, une véritable course contre la montre a été déclenchée, car les patients ne veulent pas subir ces effets négatifs. Dès qu’un cheveu blanc apparaît ou si une ridule se dévoile au niveau du front, ils n’hésitent pas à dégainer toutes les crèmes, les remèdes de grand-mère et diverses astuces pour les supprimer. Si elles ne sont pas suffisantes, la chirurgie esthétique représente le dernier recours.

Laisser un commentaire