You are here: Home » Non classé » Le bio, une menace pour la concurrence

Le bio, une menace pour la concurrence

Avec une augmentation de 13% de son chiffre d’affaires en 2014, Biocoop s’efforce de rester en tête.

Après trois années de mauvaises passes, Biocoop semble renaître à nouveau. Pour 2014, les chiffres d’affaires des 357 établissements partenaires de l’enseigne ont augmenté de 13,4% (657 millions d’euros). Les 17 nouveaux magasins quant à eux ont affiché une croissance de 9%.

En seulement une année, la recette de Biocoop SA Coop est allée de 1, 94 million d’euros à 3,3 millions d’euros. Le numéro un français du bio dont le slogan est ‘Consommer mieux’ continue son ascension. Le marché du bio promet d’être profitable en France. À en croire les études de Precepta, les ventes atteindront 6,7 milliards d’euros d’ici trois ans. Beaucoup sont attirés par ce nouveau marché. Ainsi, plusieurs enseignes comme Naturalia ou La Vie Claire projettent d’ouvrir plusieurs magasins cette année. De leur côté, la grande distribution réagit également. Les géants du secteur comme Carrefour ou Auchan prévoient le lancement de plusieurs nouveaux concepts.

La force de Bio C’Bon

Bio C’Bon surprend agréablement les amateurs des produits bios. Il a fortement multiplié ses filiales entre 2009 et 2014. D’après Cécile Schoenberg de Precepta, on remarque régulièrement des promotions sur les produits bios. Biocoop a créé un système d’investissement concernant la réduction des prix sur tous les produits. Naturalia et La Vie Claire ont également décidé d’appliquer ce dispositif.

Toutefois, Biocoop s’est forcé d’analyser sa marge par un investissement de 3 millions d’euros sur la remise de prix.

 

La coopérative a également adopté un projet d’investissement de 10 millions d’euros jusqu’en 2016 afin d’actualiser et réformer son réseau informatique ainsi que ses plateformes logistiques. Ce programme permettra de servir plusieurs centaines d’adhérents jusqu’à l’année prochaine.

Biocoop prévoit d’être plus présent en Île-de-France avec ses 40 établissements de distribution et les 4 autres qu’il prévoit d’ouvrir cette année.

 

Laisser un commentaire